MENU

Expositions

Daniël et Nele Ost réalisent d’époustouflantes expositions florales assimilées dans le monde entier à une forme d’art.

C’est donc en tant qu’artistes qu’ils ont été invités dans une multitude de musées, galeries et sites spectaculaires, aux quatre coins du globe.

Ils transportent un large public à des sommets d’extase incomparables. Fleurs, plantes, feuilles, rameaux, herbes, roseaux et même fruits et légumes sont les vedettes des histoires qu’ils mettent en scène, quel que soit l’endroit.

L’excellence réside dans les détails et c’est forts de cette philosophie qu’ils se démènent avec leur équipe d’experts pour concrétiser les idées les plus folles.

Acteur de proximité mais aussi mondial : l’équipe de Daniël Ost vise sans cesse la symbiose parfaite entre le cadre, l’architecture, le décor et l’art floral. Résultat ? Des expositions comme vous n’en avez encore jamais vues !

Exposition ‘Shiseido’, Tokyo (Japon), 2005

En 2005, Daniël Ost est invité pour la première fois par la célèbre marque japonaise de cosmétiques Shiseido pour assurer la décoration de Noël dans son prestigieux siège de Tokyo. Le début d’une longue collaboration…

Résidence et Musée d’art Ohara, Kurashiki (Japon), 2015

Au printemps 2015, Daniël Ost a exposé dans les somptueux décors impériaux à l’intérieur et autour du musée Ohara. Le musée, créé en 1930 par le magnat du textile Magosaburo Ohara, possède une impressionnante collection d’art occidental comprenant des œuvres de Monet, Renoir, Matisse et bien d’autres.

Floralies gantoises, Gand (Belgique), 2016

Une installation à couper le souffle signée Daniël et Nele Ost aux Floralies gantoises, l’une des plus importantes expositions florales au monde. L’installation symbolise le lien entre l’Orient et l’Occident.

Pour cet objet géant, des matériaux tant occidentaux – laurier – qu’orientaux – bambou et fleur de cerisier – ont été utilisés.

Exposition ‘Kinkaku-Ji’, Kyoto (Japon), 2009

Daniël Ost fut le premier Occidental autorisé à organiser une exposition dans le Kinkaku-Ji, le Pavillon d’or.
Ce temple recouvert de feuille d’or est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.